Coaching-Relooking
Apprendre à marcher avec des talons

Par AUDREY 2016
img
Marcher sur des talons représente un jour ou l'autre un défi ! Pour éviter de marcher de se retrouver sur les fesses, de se tordre la cheville... Voici des petits conseils qui pourront éviter bien des soucis.

Quelle hauteur choisir ?


A chacune sa préférence mais quelques règles existent !

- Les spécialistes préconisent, pour la vie de tous les jours, des talons de 2 à 4 cm. Plus bas, ils n’amortissent pas le poids du corps et l’on risque à la longue un affaissement de la voûte plantaire ; plus hauts, ils peuvent provoquer des douleurs au niveau des reins et une déformation des orteils.

- Porter des talons hauts ne constitue pas un risque de traumatisme pour vos pieds ou votre dos, à condition de ne pas les porter tous les jours.

- La bonne hauteur ? En moyenne, 4 cm représentent la hauteur idéale pour le confort, 7 à 8 cm les talons hauts qu’on porte le jour et 10 cm (voir plus) ceux qu’on arbore en soirée…

- Ayez du sens pratique : réservez les talons aux soirées, et les ballerines aux après-midis shopping (sauf si vous voulez être une rebelle) comme moi et oui jamais à plat !

- Si vous avez des problèmes d’équilibre ou des soucis de santé, privilégiez des talons un peu larges ou des modèles à semelles compensées.

- Si vous allez dansez, optez pour un modèle de chaussures à talons avec des brides ou des lanières ; c’est plus prudent… Sinon la soirée risque d’être écourtée !

Comment marcher ?


- Commencez par porter des chaussures stables, avec des lanières ou des brides qui maintiennent la cheville et le dessus du pied.

- Mieux vaut être pieds nus dans des chaussures à talons hauts (plus de 8 cm) : vos pieds adhèreront mieux à la semelle intérieure et ne glisseront pas dans la chaussure ou bien mettre des demi-semelles en gel afin d’éviter aux pieds de glisser en avant.

- Plus les talons sont hauts et moins votre corps doit basculer en arrière lorsque vous posez un pied devant l’autre ; c’est le secret de l’équilibre en talons aiguilles.

- Faites de petits pas : vous risquez moins de tomber. Si vous êtes fatiguée de marcher, reposez-vous en vous appuyant sur une hanche.

- Le lieu d’entraînement idéal : les allées du supermarché. Prenez un chariot sur lequel vous appuyez vos mains, et parcourez les allées…
Vous verrez que votre démarche se fera de plus en plus assurée !

- Une astuce de mannequin : entraînez-vous à marcher comme si vous étiez sur un fil droit ; ne soyez pas raide, laissez vos hanches bouger souplement et avancez lentement, la tête haute, pensez également à bien bomber le torse.

- Et pour conduire ? Prévoyez une paire de chaussures plates, jamais en talons ou enfin éviter de plus cela abîme les tapis de voiture : Et éviter aussi les semelles compensées : trop épaisses, elles ne permettent pas de sentir les pédales.

Les obstacles à éviter


Les pavés où se tordent les talons, les grilles dans lesquelles ils s’enfoncent, l’herbe où ils s’engluent, la moquette à longues mèches où ils glissent, le goudron chaud qui, colle à la semelle sont autant d’ennemis pour votre démarche et votre équilibre.

- Si vous devez traverser une rue pavée, un seul conseil : prévoyez d’être accompagnée d’un homme assez galant pour vous porter dans ses bras jusqu’à une zone plus sûre…

- Les sols glissants (marbre, pavés mouillés, verglas, tapis) non plus n’aiment pas les talons. Si vous devez néanmoins affronter tous les jours ce type de revêtement, une petite astuce : frottez vos semelles avec une feuille de papier de verre (1 € dans tous les magasins de bricolage), elles seront ainsi moins lisses et adhèreront davantage.

- A avoir à l’oeil aussi, les escaliers : sans rampe, on passe son chemin ; avec rampe, on monte sur la pointe des pieds et on descend en marchant légèrement en crabe (mais avec élégance, bien sûr) si possible.

- Les grilles sont redoutables : plus les talons sont fins, plus grands sont les risques de casser son talon ou de rester coincée. La solution ? Marcher sur la pointe des pieds.

Pour les citadines l’idéal est le talon amovible.

notre rédactrice

Publicités