Êtes vous plutôt Christian Grey ou Anastasia Steele ?


Par LA REDACTION 2015
img
La trilogie Cinquante Nuances de Grey, véritable Best Seller planétaire, a remué les lecteurs et surtout les lectrices dans leur moi intérieur. En effet, ce roman sulfureux adapté au cinéma, a aiguisé les sens et déclenché un réel questionnement sur les rapports entre dominants et dominés.

Certains, ont un besoin irréversible de tout contrôler et d’autres ont du mal voir même, rejettent toutes initiatives personnelles. La rencontre de ces deux tempéraments opposés s’instaure naturellement, un ordre établi, satisfaisant chacun des individus.

Et si cet ordre était la clé de la réussite du couple ? Trouver le parfait équilibre, accepter ses différences serait alors trouver son âme sœur ?

Mais attention la domination peut dériver vers l’abus de pouvoir qui créerait alors une relation de maître à esclave. Alors qui êtes-vous ?

Beau puissant et mystérieux Christian est un obsédé du « total contrôle », amoureux torturé il est un adepte du sado-masochisme, en apparence sûr de lui, arrogant et provocateur est–il vraiment ce qu’il laisse paraître ?

Ces excès de confiance en lui ne cacheraient ils pas au contraire, un mal-être bien plus profond ?

La démonstration affective par des gestes tendres n’est autre que de la faiblesse, ce qui fait de cet homme un être froid donnant l’impression d’être insensible à toute sensation. Mais il n’en est rien, tout n’est qu’artifice et derrière cette carapace se cache un être hypersensible qui est en lutte contre sa vraie nature.

Le plaisir qu’il donne est une manière d’aliéner sa proie et de recevoir un amour inconditionnel. C’est l’abandon de l’autre qu’il recherche afin de se nourrir de sa soumission et d’en disposer comme bon lui semble. L’autre est instrumentalisé et devient un objet de plaisir.

La violence qu’il prodigue est un moyen de voir les limites de l’amour de l’autre envers lui.
Telle peuvent être les dérives du dominant.

Mais dans tous les cas, la partenaire idéale sera une personne rassurante et aimante, à votre opposé, affective et câline, n’ayant pas peur de votre rejet. Votre patience pourra être payante si vous réussissez à instaurer un climat de confiance qui petit à petit fera tomber les barrières de cet adepte de la restriction.
Vous devrez alors éviter toute relation d’affrontement qui pourrait vite dériver vers de la violence pure et simple.

Certains signes astrologiques sont plus enclins à la froideur par peur de souffrir, Vierge et Capricorne (Vénus en Vierge et Vénus en Capricorne) signes de terre et de contrôle par excellente peuvent s’adonner au sado-masochisme ou en tout cas à une relation par jeu de dominant dominé.

Le scorpion signe sexuel et torturé entrera volontiers, lui aussi dans une relation à la Christian Grey. (les vénus en scorpion).
Le bélier, lui très viril aimera ce jeu de domination mais pas très longtemps car il manque de cérébralité. Mais la femme bélier, elle pourra devenir une dominante redoutable. Le Lion possédant une personnalité royale et une autorité naturelle est un dominant pouvant vite devenir un tyran.

Anastasia est la femme objet par excellence, celle qui désire se faire prendre en charge, elle ne pense pas par elle-même mais désire être possédée par son homme.
Elle a besoin de se sentir en sécurité par un homme fort, dominant qui prendra toutes les décisions à sa place. Prendre une décision la met dans un état d’angoisse extrême, elle manque de confiance en elle.

Dans notre inconscient collectif ou fantasme féminin, elle représente la « femme » telle qu’on l’imagine, passive et soumise à son homme qui lui est l’incarnation de la puissance virile.
Elle sera aimante, admirative de son homme et se soumettra malgré les injustices à celui qu’elle considère comme son autorité, celui qui décide.

La plupart de ces femmes sont des femmes enfant, recherchant un père et/ou une autorité.
Bien sûr la dérive va vers l’humiliation et l’accentuation de votre dépendance affective. L’homme vous manipule en vous rabaissant et vous culpabilisant. C’est sa manière de vous dominer. Les psys ont mis un mot sur ce genre de comportement « pervers narcissique ».

Que vous ayez besoin d’être avec un homme rassurant ne veut pas dire qu’il doit abuser de son autorité sur vous comme si vous étiez une enfant. Vous avez juste besoin de vous sentir sécurisée, rassurée afin que vos angoisses et vos peurs s’atténuent.

Avoir besoin d’être rassuré ou d’être aimé ne veut pas dire perdre son identité ni l’abnégation.
En astrologie certains signes au féminin sont plus enclins à une soumission volontaire et/ ou recherchant un homme très masculin.

La femme Cancer ou les femmes ayant Vénus en Cancer, les femmes capricornes (ou Vénus en capricorne) les femmes Poisson (ou Vénus en Poisson), les femmes Gémeaux (ou vénus en gémeaux) ou les femmes Balance (ou vénus en Balance) – la femme Vierge (ou Vénus en Vierge) sont de bons sujet à la soumission, assez féminines, elles recherchent leur prince…viril mais attention déçues, elles pourraient surprendre par leur détermination et reprendre possession de leur vie.

Les femmes signe de feu – ou scorpion et taureau ont des caractères trop masculins pour se soumettre à qui que ce soit ce sont des amazones ou des rebelles contre l’autorité, un brin féministes…

LE CONSEIL DU COACH

Evitez toute relation nocive et perverse.
Nous possédons tous en nous une part de féminité et de masculinité.

La confiance est primordiale dans ce genre de relation afin d’éviter les rapports de force qui pourraient virer à la violence physique et/ou morale. L’important est de pouvoir conjuguer vos différences, vos faiblesses et vos forces de façon à ce que chaque personnalité puisse s’épanouir dans la relation.

Sexuellement le dominant doit faire monter le désir de sa soumise, par des mots, des gestes, il contrôle le désir et le plaisir de l’autre, tel est son plaisir.
Par contre lorsque cette domination dévie par de la violence appuyée, nous rentrons dans le monde du SM Hard où la perversion et la névrose sont le moteur.

Enfin, la soumission pour être « saine » ne doit pas aliéner, ni enlever la personnalité de la soumise, il est un contrat moral entre deux êtres et un jeu d’adulte dans l’intimité. N’oubliez pas que de tout accepter par amour n’a jamais permis à quiconque d’être plus aimé ou de ne pas perdre l’être chéri.

La Rédaction

Publicités